Si vous cliquez sur « Accepter », nous utiliserons des cookies non indispensables d'un point de vue technique (y compris des cookies de tiers) pour vous proposer une offre en ligne davantage orientée utilisateur ainsi qu'un service de meilleure qualité et encore mieux adapté à vos centres d'intérêt. Vous pouvez retirer à tout moment votre consentement en cliquant ici. Attention ! Même si vous ne cliquez pas sur « Accepter », nous utilisons des cookies indispensables d'un point de vue technique.

Afin de tracer votre comportement en tant qu'utilisateur, CLAAS utilise également « Google Analytics ». Google traite vos informations sur l'utilisation du site pour fournir à CLAAS des statistiques anonymes sur le comportement des utilisateurs. Google exploite également vos informations à de multiples fins propres (pour la définition de profils, par exemple) et croise vos informations avec des données d'autres sources. Google enregistre vos informations potentiellement hors de l'Union européenne, notamment aux États-Unis via la société Google LLC. Google, mais aussi certaines administrations, ont accès auxdites informations.  

Pour plus d'informations, veuillez consulter notre Politique de confidentialité.

Accepter

Communiqué de presse

Le XERION de CLAAS fait ses débuts sur le circuit Nürburgring

Le 24 août 2020, la boucle Nord du circuit Nürburgring (Allemagne) a été le théâtre d'une première spectaculaire : pour la première fois, c'est un grand tracteur moderne qui a couvert ce parcours, et ce, de plus, en marche arrière.

En marche arrière ? Parce qu'il en est capable !

Depuis son lancement sur le marché en 1997, le XERION de CLAAS est synonyme de force de traction maximale, alliée à une polyvalence d’utilisation inégalée. La transmission intégrale permanente et les quatre roues de même taille assurent un maximum de traction dans toutes les conditions d'utilisation. Malgré cela, la grande surface de contact des pneus au sol, la marche en crabe et les quatre roues motrices permettent au plus puissant des tracteurs allemands produit en série, la préservation des sols et la maniabilité. Après les champs et les prés du monde entier, après les grands chantiers, les aéroports, les forêts et les cols de haute montagne, le XERION 5000 Trac VC s'est vu confronté, le 24 août 2020, à une mission d'un genre tout nouveau : la fameuse boucle Nord du Nürburgring.

Il va de soi qu'il ne s'agissait pas de battre un record de vitesse sur ce parcours de 20,6 km. Le défi à relever pour le pilote de course Christian Menzel, en fait bien plus à l'aise au volant de super bolides, était d'une toute autre nature : manœuvrer un super tracteur de 17 tonnes à quatre roues motrices, doté de roues de 2,15 m de diamètre et d'un centre de gravité élevé, à travers les 73 virages de cet « enfer vert » et du « manège » tant redouté. Et comme les organisateurs du magazine auto motor und sport trouvaient que cette mission n'était pas encore assez difficile, le super test FAST LAP s'est déroulé en marche arrière. En effet : nul n'est capable d'accomplir cet exercice mieux que le XERION Trac VC à cabine rotative puisqu'il atteint sa vitesse maximale de 50 km/h aussi bien en marche avant qu'en marche arrière. Il faut dire que l'assise en hauteur a constitué un défi pour ce pilote de course émérite qui, sur les circuits de course, préfère prendre place au volant de la Porsche 911, et ce le plus bas possible. C'est ainsi que, en dépit des instructions reçues et des brefs trajets d'entraînement avant le coup du départ, il est resté très prudent, d'autant plus que la vue dégagée en marche arrière donne sur le bitume lorsqu'on est perché à plus de trois mètres de haut.

Vitesse presque constante de 50 km/h

À 12 h 20 heure locale, le moment était venu d'appuyer sur le champignon ! Si Menzel a abordé timidement les premiers virages, ses craintes eurent tôt fait de s'envoler et voilà que le coureur de 49 ans s'est mis à mener avec brio ce tracteur « vert semences » à travers les virages, montées et autres descentes. Fidèle à son style de pilote de course, il n'a pu s'empêcher d'en découdre avec l'une ou l'autre bordure, mais ce fut sans problème pour les grosses roues de 2,15 m du XERION. L'expérience devint intéressante dans le « manège », l'un des derniers virages raides existant sur les circuits européens. Alors que l'inclinaison n'aurait pas empêché notre pilote de course de prendre ce virage à la vitesse maximale, ce sont les redoutées bosses de la chaussée qui l'ont forcé à lever un peu le pied droit. Néanmoins, la pédale d'accélérateur est restée enfoncée jusqu'en butée sur quasiment toutes les autres sections du parcours. Ce qui lui a permis de réaliser un temps au tour inattendu : exactement 25 minutes, 50 secondes et 57 dixièmes, affichait la mesure GPS après franchissement de la ligne d'arrivée. Ceci correspond à une vitesse moyenne respectable de 47,85 km/h, ce qui dépassait sensiblement les attentes des rédacteurs du magazine auto motor und sport qui étaient d'env. 40 km/h. Le couple de 2 600 Nm et les 530 ch du moteur six cylindres Mercedes-Benz de 12,8 l ont de tout évidence fourni une telle pression, aussi en montée, qu'il a presque été possible de rattraper le temps perdu dans les virages étroits. « À bord d'une voiture de course, j'aurais accompli trois fois la performance du XERION », a expliqué un Christian Menzel enthousiaste après la fin de ce super test. « Je suis quand même très impressionné par les performances de ce tracteur. C'est clair qu'il est conçu pour tracter des charges lourdes à faibles vitesses. C'est pourquoi il a vraiment fait un bon parcours sur la boucle Nord. » Et Christian Menzel n'a pas pu s'empêcher d'envoyer une petite pointe à l'un de ses collègues, le légendaire pilote Walter Röhrl. En 2012, Walter Röhrl a en effet parcouru la boucle Nord au volant d'une Porsche-Diesel Junior et réalisé son tour le plus lent, pour une bonne cause. « Je crois que j'ai clairement battu son temps », a triomphé Menzel en affichant un large sourire. « Mais j'avais aussi quelques chevaux de plus sous le capot ! »

Déjà regardée 350 000 fois, la vidéo de auto motor und sport est devenue virale sur YouTube en l'espace de trois jours : https://www.youtube.com/watch?v=lVSTaAf5Ick